Sélectionner une page

Comores, les îles de la Lune 

Dans cet article, nous partons à la découverte des îles du Comore, l’une des 6 îles du Trapèze des Mascareignes.

Les îles Comores sont une destination idéale pour les personnes qui désirent se détendre, loin du tumulte du quotidien et sans être confronté au tourisme de masse.

Cette station balnéaire du Trapèze des Mascareignes abrite des plages de rêve très peu visité. D’origine volcanique, cet archipel est situé dans l’Océan Indien, entre le Mozambique et l’île de Madagascar.

Sa végétation et sa faune endémiques en font également un lieu unique au monde. Partons à la découverte de ce petit diamant brut qui mérite toutes les attentions.

L’archipel des Comores est composé de quatre îles principales.

Le gouvernement comorien les a renommées avec des noms swahilis, après la proclamation de leur indépendance, bien qu’elles soient encore, souvent, appelées par leurs noms français.

Ces quatre îles sont Ngazidja ou la Grande Comores, Mwali ou Mohéli, Ndzuwani ou Anjouan et Mahoré ou Mayotte.

Étant donné que cette dernière est un département français d’outre-mer, nous allons plutôt nous focaliser sur les trois autres îles considérées comme purement comoriennes.

Les plus belles plages des Comores

Le paysage des îles Comores est, en grande partie, défini par des plages de sable blanc, une mer transparente et des rochers de granit qui émergent de l’eau. Le tout est entouré de splendide récif de corail.

Un vrai régal pour les yeux ! La plupart des plages des Comores sont presque désertes, car il n’y a pas beaucoup de touristes qui les visitent. C’est, donc, le lieu idéal pour ceux qui rêvent de s’isoler dans une île, loin de tout, sans être pour autant, complètement seuls.

Les plages de Bouni et de Chindini, sur la côte est de la Grande Comores, ainsi que celle de Chomoni, au sud, ont l’allure d’un petit paradis tropical, avec quelques baobabs et des bungalows en bois pour s’abriter du soleil. Les eaux y sont très propices à la plongée. D’ailleurs, le seul centre de plongée sous-marine de cet archipel du Trapèze des Mascareignes se trouve à Njazidja. Ce centre organise également des sorties de pêche en mer et des excursions en bateau, autour de l’île.

Vous pouvez, en outre, visiter Niamawi, un lac salé situé au fond d’un ancien cratère volcanique, juste au bord de la mer. L’emplacement du lac et la particularité du cratère ont donné lieu à diverses légendes passionnantes autour de Niamawi.

L’île de Ndzuwani, ou Anjouan, est célèbre pour sa barrière de corail qui attire les plongeurs en apnée. Sa ville principale est Mutsamudu. Elle abrite le seul port en eau profonde de l’Union des Comores. En continuant vers l’intérieur de l’île, vous arriverez dans la ville de Tsembehou, au cœur de laquelle on peut admirer la cascade de Tratringa. C’est également à Anjouan que vous pouvez visiter le parc du Mont Ntringui, comprenant Dzialandze, un superbe lac de cratère qui se trône à 910 m d’altitude, sur le flanc sud-est du Mont Ntringui.

L’île de Mwali est la plus petite des îles des Comores. Elle abrite un parc marin qui se situe le long de la côte sud de l’île, près de la commune de Nioumachoua. Il y est possible d’organiser des excursions en bateau ou en plongée, pour découvrir les incroyables fonds marins riches en poissons et coraux colorés. Les plages de l’île sont une véritable invitation à la détente et vous pouvez y observer des tortues vertes qui pondent leurs œufs.

Le volcan Karthala

Rappelons que les Comores, comme presque toutes les îles du Trapèze des Mascareignes, sont constituées d’îles volcaniques. D’ailleurs, à Ngazidja, il existe encore un volcan actif, que l’on appelle : Karthala, se situant à plus de 2300 mètres d’altitude. Ses éruptions ont formé les innombrables roches volcaniques noires qui ornent certaines plages de l’île.

On peut atteindre le sommet du volcan à pied, pour les amateurs de trekking. Pour ce faire, il faut prévoir à peu près 2 jours, avec des marches à pieds de 7 heures et un repos sous la tente, la nuit venue. Procurez-vous un guide et n’oubliez pas de porter des chaussures confortables. Arrivés tout en haut, vos efforts seront récompensés par une superbe vue sur un cratère de 3 km de diamètre. Vous pourrez également admirer de longues coulées de lave noire descendant vers la mer. Un vrai paysage lunaire ! Vous aurez, en outre, une vue imprenable sur Ngazidja et ses environs.

L’expérience est fascinante, mais elle nécessite aussi de la prudence. Si vous n’êtes pas amateur de randonnée pédestre, mais que vous désirez profiter du panorama depuis le Karthala, alors, n’hésitez pas à vous renseigner, car on peut aussi faire, au moins une partie du chemin, en voiture.

La faune et flore des îles aux parfums

Les splendides Comores possèdent des paysages de carte postale, avec des cocotiers, une eau cristalline, des criques enchanteresses et une variété d’espèces végétales et animales endémiques d’une grande importance. Cet archipel est surnommé « îles de la lune », par les marins arabes et « îles aux parfums », par les Européens qui ont foulé pour la première fois ces côtes exotiques. Dans ces îles du Trapèze des Mascareignes, pousse une variété abondante de plantes parfumées, telles que l’orchidée et le gardénia, mais aussi le chèvrefeuille. Dans l’air, vous sentirez des parfums d’ylang-ylang, de vanille et de noix de coco. À noter que l’agriculture est le secteur moteur de l’économie du pays.

Quant à la faune des îles Comores, elle est principalement marine. Dans les eaux de l’archipel, des spécimens de coelacanthe ont été trouvés. C’est un poisson primitif rare, dont l’existence remonte à il y a 410 millions d’années. Vous pouvez, en outre, assister au miracle de la naissance des tortues vertes. La plage de l’île de Chissioua Quenefou est leur lieu de prédilection pour pondre leurs œufs. Si vous souhaitez admirer cette espèce en voie de disparition, préférez camper sur place, car les tortues vertes ne se montrent qu’à la tombée de la nuit.

Quel est le meilleur moment de l’année pour visiter les îles Comores ?

Situant dans l’Océan Indien, les îles Comores jouissent d’un climat tropical, comme toutes les îles du Trapèze des Mascareignes. Ainsi, de juin à octobre, c’est plutôt la période sèche et les températures oscillent entre 18° C et 22° C. Ensuite, de novembre et mai, c’est la saison des pluies.

À ce moment-là, les températures varient de 22° C à 30° C et de violents orages se produisent de temps à autre. Des cyclones peuvent même survenir aux mois de février et de mars.

Par conséquent, il est conseillé d’organiser un voyage aux Comores entre juin et octobre.

F.A.Q

Nous répondons à vos questions !

🤔 Quelles sont les 6 îles du Trapèze des Mascareignes ?

Ces îles sont les suivantes : Maurice, Réunion, Mayotte, Madagascar, Comores et Seychelles.

🏝 Quelle différence entre les îles Vanille et le Trapèze des Mascareignes ?

Il s’agit en fait d’une même et seule appellation. Le terme Trapèze des Mascareignes est récent puisque cette nomination a été inventé le 17 Septembre 2020.

🔎 Ou se situe le Trapèze des Mascareignes ?

La localisation du Trapèze des Mascareignes est au coeur de l’Océan Indien.

🗓 Quand visiter les îles du Trapèze des Mascareignes ?

Du fait du climat tropical qui y règne, la température est idéale en toute période de l’année, avec des pics de chaleur en période estivale. 

Logo Trapèze islands des Mascareignes

Découvrez à travers ce blog toute l'actualité autour des îles du Trapèze des Mascareignes regroupant : Madagascar, Réunion, Maurice, Seychelles, Mayotte, Comores.

Horaire

Lundi - Samedi : 8h à 17h
Dimanche : fermé